Arbres du parc des douves, suite 2023, et fin

Nous sommes donc au printemps 2023, et les arbres du parc des douves, parc qui doit subir une rénovation dans les mois qui arrivent, sûrement à partir de début 2024, sont dans un piteux état.

Constatons ensemble, si vous le voulez bien, la dĂ©gradation lente et annoncĂ©e de plusieurs grands arbres dont certains sĂ»rement au moins centenaires. Ce n’est pas difficile Ă  observer, il suffit de se promener dans le parc des douves et dĂ©nombrer les arbres sans bourgeons ni feuilles. Ils ne sont pas dur Ă  trouver. Les chĂȘnes sont les plus touchĂ©s, mais boulots, frĂȘnes et autres essences sont elles aussi trĂšs touchĂ©es.

Pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer je vous propose une visite en image, cliquez sur les images pour les avoir en grand :

Cela fait un an que la situation est connue, l’article suivant date de l’Ă©tĂ© dernier :

Comme conclusions nous pouvons donc constater que depuis l’Ă©tĂ© dernier, aucune forme de soin n’a Ă©tĂ© apportĂ© aux arbres en train de dessĂ©cher, les services et autres prestataires Ă©tant focalisĂ©s sur les travaux de la base nautique. MĂȘme le parc du chĂąteau est touchĂ© par l’assĂšchement des douves, comme pour le parc des enfants il va bientĂŽt ĂȘtre trĂšs facile de compter les arbres secs (ceux principalement approvisionnĂ©s en eau depuis les douves) :

ll parait pour le moins dĂ©placĂ©, et alors que la communication municipale insiste autant que faire ce peut sur le “plan 100 000 arbres”, de laisser mourir aux yeux de tous, des arbres immenses, centenaires, qui procurent de l’ombre Ă  nos enfant l’Ă©tĂ©. A commencer par l’entrĂ©e du parc des enfants : une douzaine d’arbres centenaires sont secs. Si j’Ă©tais Ă©nervĂ©, je dirais que c’est irresponsable. Certes les structures de jeux seront amĂ©liorĂ©es, mais l’ombre va se faire rare dans le parc…

Concernant les travaux nĂ©cessaires de la base nautique : que l’on baisse le niveau du lac pour faciliter des travaux est une chose, que lors de cette action, on laisse dessĂ©cher nos arbres en est une autre.

Nous espĂ©rons tous que ces arbres vont rĂ©sister Ă  ces conditions difficiles, mais il est de plus en plus compliquĂ© d’y croire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.