Jeudis noirs

S’il y a un jour, ou plutĂ´t une matinĂ©e Ă  La Reynerie oĂą se garer devient problĂ©matique malgrĂ© les 3 parkings, c’est bien le jeudi…  jour de marchĂ© qui voit souvent un apport de personnes extĂ©rieures au quartier…

Problème : oĂą se garer ? Les 2 parkings jouxtant le laboratoire d’analyses, les commerces d’alimentation et le point Relais Ă©tant pleins Ă  craquer, les gens se garent n’importe oĂą, n’importe comment y compris devant l’accès aux garages ….. d’oĂą coups de klaxons Ă  n’en plus finir…. car certaines personnes qui ont laissĂ© leur voiture mal garĂ©e, sont souvent parties faire leur marchĂ© sans se soucier le moins du monde des voitures bloquĂ©es….

Solution ? Un passage de la police municipale une ou deux fois dans la matinĂ©e des jeudis, sur ce fameux parking, dissuaderait peut-ĂŞtre « ceux qui se croient tout permis Â»..

D’autre part, en parlant de passage, il serait bon d’en avoir un, car venant des commerces bordant l’avenue Winston Churchill pour aller prendre le mĂ©tro, les mamans avec leur poussette sont obligĂ©es de « slalomer Â» entre les voitures ou de passer sur la route ou la contre-allĂ©e, aussi dangereuse l’une que l’autre

                                                                                                                    odette B-L

stationnement anarchique et difficulté de passage pour les poussettes