Travaux sur la base nautique de la Reynerie

À propos des travaux sur la base nautique du lac de la Reynerie je copie/colle ici les échange, par emails interposés, d’une habitante du quartier avec les autorités compétentes, en 3 temps :

5 Novembre – Envoi d’un premier mail concernant un platane :

Bonjour Monsieur Torres,
Je me permets de vous adresser ce mail pour vous faire part de notre inquiétude et de celle de nos voisins de l’immeuble mais aussi de l’impasse, concernant le grand platane situé près de notre immeuble du 11 impasse Abbé Salvat.
Des tranchées profondes ont été creusées à proximité, mettant à l’air libre de grosses racines situées à moins de 10 mètres du tronc de cet arbre. Du béton a été coulé dans ces trous.  Les tranchées sont ensuite bouchées à l’aide d’engin tassant la terre. Il semble bien que ces travaux ont été programmés sans la moindre considération pour la santé de cet arbre qui figure peut-être même parmi les 780 condamnés à mort ???
Et ce n’est que le début : j’imagine que les engins de chantier continueront à creuser, tasser, tout autour de cet arbre jusqu’au résultat final tel qu’il a été planifié.
Ce n’est pas en plantant des dizaines d’arbres sur cet espace que vous effacerez la destruction d’un arbre magnifique, plus haut que notre immeuble auquel il apporte beaucoup de fraicheur en été.
Nous vous prions donc de veiller lors de la suite des travaux, s’il n’est pas déjà trop tard pour lui, à ce que la santé de ce platane soit une priorité. Quel sens auraient des travaux visant à favoriser la biodiversité du lac s’ils détruisaient cet arbre ?

10 Novembre – Réponse :

L’Atelier A/S Marguerit – Betem Infra – Betem – ISL Ingénierie – Quartiers lumières – JMLWD
Projet de Renouvellement Urbain de la Reynerie
Aménagement des espaces publics des Berges du Lac – 1ère Phase

NOTE en réponse au courriel de Madame Fraga

Après consultation du responsable du chantier de l’entreprise Razel Bec et du chargé d’affaire du Bureau
d’Etudes Betem chargé de la surveillance des travaux, il s’avère que le 26/10 dernier, l’entreprise a procédé à
un terrassement à l’aspiratrice aux pieds du platane devant le bâtiment Bourgogne. Ce terrassement à
l’aspiratrice avait pour but de mettre en évidence les réseaux et les racines du platane afin d’identifier la zone
du futur cheminement piétonnier la plus adaptée à recevoir la chambre AEP (adduction eau potable).
Après avoir terrassé sur 1.30 m environ d’épaisseur, l’entreprise a procédé au remblai avec les matériaux issus
du terrassement : mélange terre/ pierres (permettant au système racinaire de continuer à se développer).

Quelques photographies des travaux en question :

Partager l'article :