Le parc du château de la Reynerie

Notre réponse au courrier de monsieur le Maire

Suite aux différents courriers et courriels adressés à la Mairie de Toulouse concernant les dégradations infligées au parc du château de la Reynerie et aux différentes rencontres effectuées, notamment avec Monsieur COGNARD , maire de quartier, des actions ont été menées :

  • mise en place de barrières pour empêcher les intrusions pendant la fermeture du parc.
  • remise en eau des « douves » qui ceinturent le parc et puis enlèvement des barrières.
  • restauration partielle des deux lions en contrebas du château.

Mais suite à un courrier envoyé par une résidente très proche du parc pour alerter le Maire de Toulouse sur les dégâts observés dans le parc, elle a reçu en réponse cette lettre qui nous a fait réagir (voir plus bas), notamment les phrases surlignées en jaune :

Pour nous, Monsieur le Maire prend le problème à l’envers ; il parle d’impossibilité de verbaliser les incivilités au lieu de prévenir celles-ci. Il n’y avait pas ces problèmes quand les gardiens étaient présents toute la semaine, connaissaient tout le monde et intervenaient quand besoin était, car permanents à ce poste, sans avoir besoin de verbaliser. Et nous nous doutons bien que la Police Nationale a actuellement, dans les quartiers dits sensibles, d’autres priorités que de protéger le patrimoine (même si celui-ci est classé aux Monuments Historiques) en patrouillant au milieu des cyclamens pour interpeller des gamins.

L’idée de mettre en place une clôture autour du parc, si c’est pour doubler les douves, est une aberration esthétique et technique ; nous devrions (les usagers) a minima être consultés sur les différentes options envisagées

Partager l'article :